Première interview sportive de la saison : Emilie Sery, présidente de Dame de Sport


« Bonjour Emilie, bien que tu sois une présidente active, peux-tu te présenter pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas ? »


- Bonjour, je m’appelle Emilie Sery, je suis collaboratrice de cabinet ainsi que présidente de deux associations : Dame de Sport et la Maison des Supporters.

« Comment réussis-tu à concilier ton travail, la présidence d’associations et ta vie de famille ? »


- L’engagement associatif est familial. Il fait partie de l’organisation familiale et du quotidien familial. Mon mari et ma fille aînée sont très souvent associés aux évènements quand il y a besoin de bénévoles. C’est aussi un moyen de partager d’autres moments ensemble.


« Tu as beaucoup travaillé dans le sport auparavant, pourquoi avoir choisi d'arrêter ? »


- En tant que salarié vous appliquez les décisions et le projet d’une structure. En tant que dirigeant vous portez un projet et êtes acteur au côté des salariés/stagiaires. Je souhaitais rester dirigeante parce que c’est cette position qui m’anime.


« Qu’est ce qui te pousse à poursuivre cette activité au quotidien ? »


- Je suis animée par les projets associatifs ! Engagée très tôt dans le monde associatif j’ai fait une pause pendant quelques années sur une déception dans un club. Et puis j’ai été rattrapée parce que désir de partager, créer, innover. L’associatif est un domaine où on peut se permettre plus de créativité, quand on a une passion, qu’on est motivé tout est possible !

Dame de Sport m’a fait découvrir le monde sportif de façon plus large et c’est un domaine passionnant, qui créé des émotions. Travailler avec des clubs professionnels et avec des clubs amateurs est très enrichissant. Promouvoir la pratique sportive féminine est malheureusement une cause où il y a à faire, même si beaucoup de chemin a été parcouru.


« Trouves-tu que le sport féminin se développe à sa juste valeur ou est-on encore loin de l’objectif ? »


- Non le sport féminin ne se développe pas à sa juste valeur. Les clubs se structurent, s’organisent, évoluent, mais il persiste une sous médiatisation et un manque de sponsors qui dessert leur développement. Malgré tout ce travail, la reconnaissance peine à venir.


« Quelle est ta volonté pour l’avenir de Dame de Sport ? »


- Mon souhait est que Dame de Sport se diversifie dans ses missions et actions liées au réseau. Que l’association devienne incontournable pour des clubs ou sections féminines. Que nous ayons une portée nationale pour avoir un poids plus important.


« C'est ce qu'on souhaite tous pour Dame de Sport ! Merci pour ton temps et à bientôt ! »


- Merci à toi et j'en profite également pour remercier chaleureusement tous ceux qui nous suivent au quotidien et nous soutiennent dans cette aventure.












155 vues0 commentaire